Yanik Vabre, parrain du 16ème Festival de Théâtre en Val de Luynes

EDITO 

Bonjour à vous qui lirez ces quelques lignes et bienvenue dans un festival hors du commun. J’ai eu l’immense bonheur de découvrir tous les bénévoles de cette association qui œuvrent chaque été pour offrir de merveilleux moments au public tourangeau lors de l’édition 2017. J’étais venu présenter timidement ma première pièce « Ceci n’est pas une comédie romantique ». Je n’ai pas les mots pour qualifier cette représentation. C’était… Dingue ! C’est ça. C’était dingue ! Oufissime. Un moment féerique. Un souvenir bouleversant. Je participais cette année-là au festival d’Avignon. Une destination estivale incontournable pour le Théâtre avec son atmosphère suffocante à bien des égards. Et venir jouer en Touraine a été comme une parenthèse enchantée. Plus qu’un bol d’oxygène, une véritable cure de bien-être. Un moment de partage « vrai », comme on en connaît rarement dans une vie. Une rencontre avec un public, une équipe, une région, un état d’esprit. Des gens bien. Tout simplement.

Imaginez ma joie lorsque Sylvie Ravenel m’a gentiment proposé de parrainer cette 16ème édition du Festival de Théâtre en Val de Luynes. Tel un gosse à qui l’on aurait promis un nouveau tour de manège, j’ai attrapé le pompon d’une main et n’ai pas tergiversé bien longtemps avant de reprendre un ticket. Je suis enchanté de revenir fouler pour la deuxième fois les terres si accueillantes de Touraine avec cette nouvelle comédie que j’ai hâte de vous présenter. Merci pour l’accueil. Gardez cette âme d’enfant, cet œil qui pétille, cette curiosité sans borne, cette passion qui vous anime. A très vite.